La Fabrique de l'hospitalité | LE BLOG

Laboratoire d'innovation des Hôpitaux universitaires de Strasbourg

Retour sur Museomix du 10 au 17 nov. 2013

Museomix est une expérience à grande échelle de ce qui peut-être réalisé par une communauté qui a pour principale rétribution une émulation créatrice d’innovation, un changement au sein même des institutions, la joie du travailler ensemble et de la création de bien commun.  Toutes choses qui nous parlent à la Fabrique de l’hospitalité.

Durant trois jours, des professionnels des musées, des acteurs de l’innovation et du numérique, des amateurs et passionnés de culture, accompagnés de plusieurs pôles d’expertises, créent et expérimentent de nouveaux dispositifs de médiation culturelle, avec un ensemble de technologies mises à disposition ainsi qu’un atelier de fabrication numérique. Pour sa troisième édition, Museomix investissait 6 musées dans 3 pays. Les prototypes réalisés pendant ces trois jours étaient présentés au public dans la semaine qui suivait.

Ce dispositif qui se base notamment sur le principe des hackathons(relever des défis de manière collaborative en un temps très court) nous intéresse a plus d’un titre.  Et comme rien ne vaut les enseignements de l’expérience, nous avons posé notre candidature pour intégrer l’une des 10 équipes Museomix du Musée des arts décoratifs à Paris. Retenues grâce à de précieux soutiens du côté d’Erasme, living lab du Département du Rhône, nous voici à pied d’œuvre le vendredi 10 novembre dans la grande salle des boiseries du Musée. Distribution de badges à nos noms, découpés avec l’imprimante laser qui nous servira tout le week-end, de café et de viennoiseries. Nous sommes plus de 70 sans compter le comité des sages, le personnel du musée impliqué dans l’évènement et les responsables des fonctions supports (Fablab, etc.). Le champ des possibles est ouvert. Pas de terrains ou d’œuvres déterminés, pas d’équipes constitués. Nous partons à la découverte du musée. De retour dans la Salle des boiseries, c’est la foire d’empoigne autour de totems en carton figurant œuvres et salles présélectionnés par nos soins. Les premières idées de contenus et de formes de nouvelles médiations fusent.  La constitution des équipes et le choix des sujets se fera finalement par tirage au sort. Passée la déception de quelques uns, graphistes, développeurs, communicants et fabriqueurs se mettent au travail dans la bibliothèque qui sera le point de ralliement durant ces trois jours … et ces trois nuits. C’est un peu brouillon. Nous voyons le chronomètre tourner. Nous avons déjà des devoirs. Préparer un premier brief pour le comité des sages. Ouvrir un wordpress, remplir des tableaux de bord, réserver les ouvrages nécessaires à nos recherches documentaires et le matériel dont nous imaginons que nous aurons besoin. Nous présenter et nous découvrir dans nos compétences, nos valeurs, nos objectifs et nos personnalités. Nous sommes rejoints par notre « sage dédié » qui se révèlera particulièrement sage et moteur dans notre entreprise. Passé un premier temps de flottement nous voilà reparti sur le terrain, dans le musée. Nous travaillerons sur une pièce de mobilier des années 1930.  Comment faire parler cet austère bureau d’architecte ? Les possibilités technologiques qui nous ont été présentées le matin en font rêver certains. Un œil télécommandé, un tissu qui produit du son lorsqu’on le caresse … Après bien des débats, nous décidons de lier contenu, esthétique et technique dans un dispositif en apparence « low-tech ». L’équipe s’organise. Recherches documentaires, écriture de docu-fiction, enregistrement de fausses publicités rétros, conception et fabrication d’une radio à l’esthétique années trente et d’une boîte à manivelle pour que le visiteurs puissent simultanément mixer du son et des images qui viennent enrichir l’œuvre dans un jeu de cadavre exquis. Et l’encodage de ces données toute la nuit du samedi au dimanche, et la fabrication du dispositif technique, et la programmation, et la mise en forme des supports de communication,  et la production de vidéo de présentation…

Museomix

Nous n’aurons pas beaucoup dormi. Certains auront oublié de manger. Mais le dimanche à 15h30, le prototype fonctionne et il est activé par les visiteurs du musée dont nous recueillons les premiers commentaires enthousiastes.

Même si nous n’avons pas chômé, je crois qu’une des forces de notre équipe a été de circonscrire nos objectifs en fonction de nos compétences et du temps imparti le tout dans un projet cohérent.

J’ai pris le temps de parcourir le musée, noir de monde, en fin d’après-midi à la découverte du travail des autres équipes. C’était magique de voir les salles et les œuvres « inanimées » du vendredi matin transformées par l’action des Museomixeurs.

En guise de conclusion :

– prêtes pour un Museomix avec les musées de Strasbourg et notre complice du Shadok Géraldine Farage

– prêtes pour transformer l’essai à l’hôpital

Merci à toute l’équipe de Museomix, des Arts Décoratifs, de mon équipe, buro_9 : Lucie Alexis, David Cocciante, Anne-Laure Desflaches, Marion Di Rodi, Bertrand Lanthiez, Corinne Sante-Colombe et Susana Sanchez Restropo. Une mention spéciale pour notre facilitateur Pascal Faracci.

Un bureau, imposant, dans une salle des Arts Décoratifs. Une esthétique de paquebot. Silence. Indifférence. On ouvre la radio, on tourne la manivelle. Le flux de la vie déferle. L’entre-deux-guerres, entre euphorie et incertitude, happe le visiteur devenu acteur de ce voyage dans le temps.

Découvrir le prototype en vidéo.

Description complète du prototype.

Publicités

À propos de fabriquehospitalite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 novembre 2013 par dans Général.
%d blogueurs aiment cette page :